Page 1 sur 1

Inclinaison de la tête et baiser

MessagePublié: Dim 15/Déc/2013 16:56
par Wakanda
Bonjour,

J’ai lu sur l’internet le fait qu’un chercheur Samuel Shaki propose l’hypothèse du lien entre l'orientation de la tête lors du baiser et celui de la culture et plus particulièrement, du sens de lecture. L’auteur présentant à des étudiants orientaux et occidentaux une poupée qu'ils doivent embrasser constate que les étudiants orientaux tournent d’abord la tête vers la gauche, lorsqu’ils l’embrassent, alors que les étudiants occidentaux choisissent de faire le contraire.
Il note cela après s'être intéressé aux cultures mettant en avant l'importance de la culture dans ce type de phénomène.

Vous qui êtes spécialistes de ce type de questionnement, qu'en pensez-vous ?

Re: Inclinaison de la tête et baiser

MessagePublié: Dim 15/Déc/2013 20:42
par synergologue
Bonjour,

Cette expérience est intéressante, malheureusement elle ne signifie pas grand chose, car dans le monde occidental par exemple les gens ne penchent pas tous la tête du même côté au moment de s’embrasser. Lorsqu’ils s’embrassent alors qu’ils baignent tous dans une culture reposant sur les mêmes deux grands principes d’apprentissage : éducation judéo-chrétiennne et mouvement d’écriture de gauche à droite. Ainsi les québécois à Montréal embrassent d’abord la joue gauche de leur interlocuteur lorsqu’ils se font la bise, alors que les français à Paris embrassent d’abord la joue droite dans des proportions dépassant les 80 % pour les deux communautés. Les italiens embrassent d’abord la joue gauche et les suisses la joue droite.

Il est à noter que le choix de passer outre des conditions écologiques et éthologiques d’observation, surtout lorsqu’on renvoie à des situations où l’intimité est mise en jeu ne semble pas avoir beaucoup de sens. Car ce ne sont pas les mêmes zones cérébrales qui sont activées lorsque les réponses sont spontanées (enfant embrassant sa poupée), que lorsque l’action est mise en oeuvre pour les besoins d’une expérience. Ainsi, ici, embrasser une poupée devant des caméras est une action « provoquée » et on ne peut malheureusement pas faire grand chose de ce résultat de recherche.
Au delà de la culture, la synergologie parle d’idiosynchrasie culturelle dans son essai de compréhension de ces différences que la culture seule ne permet pas d’expliquer, lorsque des gestes spontanés sont exécutés différemment d'un pays à un autre.

Re: Inclinaison de la tête et baiser

MessagePublié: Mar 31/Déc/2013 16:35
par agape
....
Est-ce à dire que pour vous synergologue, la culture n'a pas d'influence sur les comportements ?

Re: Inclinaison de la tête et baiser

MessagePublié: Sam 14/Juin/2014 15:24
par Agyness
Bonjour,

Pour répondre à votre dernière question, la synergologie tient compte de la culture.
Elle s'inscrit dans la filiation qui part au moins de DARWIN et donc de l'observation des émotions chez les hommes et les animaux, en essayant d'en démontrer l'universalité.

Néanmoins, elle respecte les règles de la science en ce qu'elle suit le principe de la réfutabilité présentée par Karl POPPER. Ce principe est actuellement utilisé par tous les scientifiques qui veulent affiner, contrer ou faire évoluer la théorie de la relativité par exemple.

Cela étant, la synergologie tient compte des spécificités culturelles et les intégre dans le cadre de son analyse autant que faire se peut. Quand on observe trop d'exceptions sur un item ou une "attitude", la règle ne peut être posée de manière valide.
Force est pourtant de constater que l'espèce humaine présente entre chaque individu des spécificités qui en font des êtres uniques, et que malgré cela, il existe une universalité du langage corporel qui permet à la communauté des hommes de communiquer aussi par le corps quelque soit l'endroit du monde (encore une fois avec toutes les réserves que par exemple vous pourriez à juste titre opposer entre un italien par exemple et un japonais)

En espérant avoir répondu aussi un peu à votre question
Bien à vous