Page 1 sur 1

Points de contact entre la synergologie et la sociologie

MessagePublié: Lun 01/Mai/2017 13:56
par Le sociologue
J'aimerais beaucoup savoir comment vous vous situez par rapport à des auteurs majeurs comme Erving Goffman par exemple et plus largement face aux auteurs qui abordent le langage non verbal à partir des rites et codes sociaux. Il semblerait qu'ils soient assez peu présents dans la littérature synergologique. Serait-ce possible ?

Re: Points de contact entre la synergologie et la sociologie

MessagePublié: Sam 06/Mai/2017 13:43
par synergologue
Goffmann est un grand penseur et ce qu'il définit notamment son concept de "Face", est central dans l'échange. Chaque interaction étant pilotée par la volonté pour chaque agent de ne pas perdre la face et de ne pas faire perdre la face à l'autre.
La théorie de la Relation en synergologie se trouve parfaitement en accord avec ce concept.

Lorsque Goffman aborde le rite (par exemple le fait de se saluer), il permet d'aborder une dimension du langage corproel très structurée, intéressante, mais dire que le langage corporel est structuré autour du rite, amène d'emblée une perspective holiste sur la communication qui réduit l'horizon de la réflexion du point de vue du langage corporel.
Dans l'exemple de la poignée de mains, un code appris (rituel) permet d'entrer en interaction plus rapidement sans être obligé de reconstruire les ressorts de l'interaction chaque fois que nous rencontrons quelqu'un. Mais au moment de cette poignée de mains, d'autres questions se posent, par exemple : la personne est-elle bien présente ou pense-t-elle autre chose, les gens sont-ils dans un rapport hiérarchique ou égalitaire ? Acceptent-ils l’asymétrie du rapport s'il a lieu ? S'agit-il d'un premier contact ou non ? Sont-ils heureux de se rencontrer ou obligés de faire, s'apprécient-ils ? sont-ils bien présents l'un à l'autre au moment de la mise ne relation ? Ont-ils des préoccupations annexes en ce moment...

Il faut amener d'autres outils théoriques pour répondre à cet ordre de question. Et parallèlement une réflexion préalable sur les items qui vont être observés.

Une fois de plus ne perdons pas l'essentiel de vue, l'objet de connaissance de Goffman n'était pas la langage corporel mais l'interaction. Ce simple décentrage de l'objet de recherche le détourne à un moment ou un autre de l'observation du langage corporel...

Re: Points de contact entre la synergologie et la sociologie

MessagePublié: Lun 15/Mai/2017 22:10
par Docteur Freud
Pour prolonger la question précédente : vous semble-t-il possible de faire l'impasse sur l'interaction lorsque vous travaillez sur le langage corporel.
Vous admettrez quand même que le rite intégré, modifie la dynamique du langage corporel de celui qui l'a intériorisé ?

Re: Points de contact entre la synergologie et la sociologie

MessagePublié: Sam 20/Mai/2017 16:55
par synergologue
Votre question est double en fait.
Premièrement en synergologie, la notion d'interaction et donc des messages adressés corporellement de manière tout à fait inconsciente par les interlocuteurs est tout à fait primordiale.
Pour un synergologue, celui qui ne parle pas en interaction n'est donc pas simplement allocutaire de la communication , il est envisagé comme un émetteur silencieux (ES), ce qui oblige à le prendre en compte comme acteur à part entière de l'interaction

Maintenant, les rites sont fondateurs de toute interaction et ils ne doivent pas être négligés, mais le rite ne permet pas de comprednre en soi, l'attitude mentale de celui qui entre dans le rite ou pour parler en termes plus scientifiques, il ne dit rien sur la théorie de l'esprit à l’œuvre entre les interactants partie prenante au rite.
Deux personnes se serrent la main c'est le rite, mais en soi le rite ne nous renseigne pas sur le plaisir qu'ils ont à se rencontrer, la nature hiérarchique ou non de leur rapport, le niveau d'accord entre eux...

Il faut créer d'autres concepts pour aller là ou l'ethnologie, l'anthropologie, la sociologie, la psychologie très centrée sur le verbal ne vont pas aller et bien sûr dialoguer ......

Re: Points de contact entre la synergologie et la sociologie

MessagePublié: Ven 08/Sep/2017 5:35
par idiome
D'accord, je vous suis bien mais dans la mesure où chacune des disciplines que vous citez va peut-être parler à un moment ou un autre de langage corporel en l'appelant autrement, mimogestuelle dans le cadre de la psychologie par exemple, qu'apportez-vous de plus ou comment vous y prenez-vous différemment, juste en deux mots pour bien comprendre ?

Re: Points de contact entre la synergologie et la sociologie

MessagePublié: Dim 24/Sep/2017 13:33
par synergologue
C'est simplement l'objet qui diffère. La synergologie est centrée sur le langage corporel, c'est son objet, ce n'est pas le psychisme (psychologie), la santé (médecine), la pédiatrie (le bébé), le coaching (l'être humain)... Toutes disciplines qui ont à regarder à un moment ou un autre la mimogestualité. Pour la synergologie, l'objet c'est le langage corporel et tous les faits s'y rapportant à partir d'une classification, des principes théoriques, des concepts, méthodes etc...
C'est bon ...?