Page 1 sur 1

Jusque ou va la synergologie?

MessagePublié: Lun 25/Juin/2018 5:09
par Max
Bonjour!

J'ai une question de synergologie générale.

Une pharmacie a cru comprendre que j'étais responsable d'un vol et ce n'est pourtant pas moi. Je suis innocent. La personne sur la caméra était une autre personne qui apparément me ressemblait. Faute de preuve, je ne suis pas aller en cour. Mais la n'est pas le point.
J'ai une question par rapport a ca.

La personne qui m'a protégé a ce sujet ne savait pas si j'étais innocent ou coupable. Et c'est la que je veux en venir.

Premierement cette situation me rendait extremement nerveux.

Deuxiemement, la personne qui m'a protégé m'observait grandement dans le but de connaitre si j'était coupable. Je déteste me faire observé comme potenciel suspect! Il y a un phénomene qui se produit:

Puisque je me sens observé et qui, a ses yeux, que j'étais peut-etre coupable, ca me rendait tres nerveux.
A partir de ce moment la, la personne me souconne encore plus car elle se dit:
''voila, il est nerveux, donc c'est lui.''
Mais ce n'est pourtant pas le cas. C'est alors que la situation est devenue difficile pour moi.

Ma question est la suivante:

S'il y avait un synergologue professionnel a ce moment la, serait-il possible qu'il sache avec certitude que je suis non coupable malgré mon stresse intense? :?:
Monsieurs et Madamme tout le monde ne semble pas comprendre ces subtilités. Nervosité = coupable. Faux.
Je suis la preuve vivante que ce n'est pas le cas.

Ce n'est pas parce que ce n'est pas moi que j'ai du prendre cette situation relaxe. Juste le fait qu'on me soupconne me rendait tres mal a l'aise!

Re: Jusque ou va la synergologie?

MessagePublié: Mar 26/Juin/2018 11:53
par synergologue
Ce dont vous parlez est bien connu. La formation en synergologie compte parmi ces objectifs de faire la différence entre le stress et le contrôle cognitif. Et c'est pourquoi contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes, les items émotionnels ne sont pas pris en compte en tant que tels lorsqu'il convient de travailler sur le mensonge en synergologie.
Le mensonge est en effet une question de cognition.

C'est pourquoi par exemple les microdémangeaisons si intéressantes dans tellement de situations ne sont pas propices à aider lors du décodage du mensonge, une personne mal-à-l'aise et ayant peur d'être prise pour une menteuse se grattera comme un menteur.Ce que vous exprimez très bien.
Le fait de ne pas prendre en compte directement les émotions dans la traitement du mensonge/vérité ne rend pas pour autant la tache plus facile , mais cela permet de traiter les biais que vous évoquez.

Vous êtes tombé sur la mauvaise pharmacie, car certains pharmaciens sont formés à la synergologie et maitrisent donc assez bien ce phénomène...

Bonne journée.

Re: Jusque ou va la synergologie?

MessagePublié: Jeu 05/Juil/2018 18:10
par Docteur Freud
bonjour synergologues,
Pourquoi dites-vous que les émotions n'aident pas à décoder le mensonge... je serais curieux de suivre la logique de votre raisonnement....

Re: Jusque ou va la synergologie?

MessagePublié: Dim 08/Juil/2018 18:01
par synergologue
Bonjour,
Ce n'est pas très compliqué. Les émotions sont impliquées autant dans le mensonge que dans la vérité. L'anxiété que ressent celui qui a le sentiment qu'on ne le croit pas alors qu'il dit la vérité peut le conduire à produire un faux positif observable à une expression faciale. Sur le critère de la visibilité des émotions, on prend cette personne pour une menteuse alors qu'il dit la vérité.
En synergologie nous avons coutume de dire que les émotions sont des critères de décodage importants à prendre en compte lorsqu’on cherche à décoder... des émotions !

Mentir est une opération cognitive consistant à obérer la vérité en la transformant et comme c'est une opération cognitive, les items impliqués sont des items apparaissant dans les opérations cognitives de traitement de l’information.
C'est plus clair ... ?