Page 1 sur 1

Logique hémisphérique et synergologie

MessagePublié: Lun 26/Mai/2014 12:40
par francois
Bonjour,

En synergologie la théorie de l'hémisphéricité est bien présente, or des travaux récents montreraient qu'il n’existe pas de véritable tendance cérébrale, et que tous les êtres humains utilisent les hémisphères de la même façon, quelle que soit leur personnalité, que la synergologie répond-elle à ça ? Et d'ailleurs la synergologie a-t-elle à répondre à ça ?
J'aimerais connaitre votre position, si vous trouviez le temps de répondre...

Re: Logique hémisphérique et synergologie

MessagePublié: Lun 26/Mai/2014 16:36
par synergologue
La synergologie repose sur une classification….
Quel rapport y-a-t-il là avec la théorie hémisphérique me direz-vous ?

Le rapport est simple. Le fait que les mouvements micro ou globaux aient lieu sur la gauche ou la droite du corps est distingué dans la classification synergologique et permet de regrouper les mouvements gauche/droite dans des bases de données différentes, fabriquées grâce à cette classification. C'est à partir de ces bases de données que sont observées les ressemblances et différences des items sur la gauche et la droite du corps.

En fait pour aller plus loin, la classification synergologique est la seule nomenclature scientifique permettant d'identifier tous les mouvements principaux du visage et du corps sur la base de leur description précise et codée. (1) et il n'existe pas non plus de base de données permettant de comparer des vidéos du visage et du corps gauche avec le visage et le corps droit en dehors de la synergologie.

La synergologie dispose à partir de cette classification d'une base de données établie à de 3200 vidéos, prélevées toutes en conditions écologiques (et pas fabriquées par le chercheur qui se filme lui-même pour les besoins de la démonstration...). Ce type d'observation organisé sur la base de données vidéo permet de s'apercevoir que les contextes et les items (autres signes) avoisinants ne sont pas tout à fait les mêmes, selon que les mouvements s'effectuent à droite ou à gauche sur le visage et sur le corps.

Il convient de dire également que la synergologie n'est pas du tout attachée à la théorie hémisphérique (!). L'objet d'étude synergologique n'est pas le même que celui de la neurologie. Les synergologues se rendent compte simplement que c'est la théorie hémisphérique qui est la plus apte à donner du sens aux observations synergologiques. Car il est facile de dire que la théorie hémisphérique est remise en question, mais lorsqu'une personne change tout à coup de main et de gestuelle pour parler, sans raison identifiable, il faut bien que la source de ce changement soit reliée à quelque chose.

Il suffirait qu'une autre théorie soit susceptible d'expliquer les phénomènes en question, sans passer par le rôle central du cerveau controlatéral en contrôle du mouvement et la synergologie reprendrait à son compte cette théorie sans le moindre début d'état d'âme...

En fait la théorie hémisphérique ne permet sans doute pas de rendre compte de la personnalité, mais c'est quand même toujours l'hémisphère gauche qui inhibe l'activité du bras gauche tout en proposant au bras droit de s'agiter dans l'espace... Elle est à ce titre dans le champ scientifique sur cette base là, aujourd'hui, encore indépassable

C'est bon ?



(1) La nomenclature synergologique a été utilisée dans la thèse de doctorat de Monnin, C Monnin, (2009). [i]Impact de la communication voco-visuelle dans le management sur la motivation des collaborateurs Thèse de doctorat 4471, Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, 184 p.[/i]

Re: Logique hémisphérique et synergologie

MessagePublié: Jeu 29/Mai/2014 14:59
par francois
Merci la réponse est claire.
elle m'a donné le goût d'un autre post dans l'autre partie du forum

Re: Logique hémisphérique et synergologie

MessagePublié: Sam 12/Déc/2015 12:44
par agape
Pour continuer à partir de ce qui a été écrit au dessus.
Est-ce que pour un synergologue tous les mouvements sont en lien avec l'hémisphéricité.
C'est toujours à la base de l'analyse ?

Re: Logique hémisphérique et synergologie

MessagePublié: Jeu 07/Jan/2016 20:58
par synergologue
Non l'hémisphéricité n'est pas indispensable à comprendre tous les mouvements, car les hémisphères cérébraux ne sont pas toujours nécessaires à expliquer tous les mouvements. Le cerveau (cortex cérébral) n'intervient pas dans les activités de type arc réflexe par exemple.

La décussation se situe au niveau de zones supérieures à celles du tronc cérébral. L'hémisphéricité est sans doute assez peu impliquée dans les stratégies réflexes

Sur un autre plan d'explication, certains mouvements sont réalisés de bio-mécanique . Un objet situé à sa propre gauche va être plus facilement appréhendé par la main gauche qu'un objet situé à sa droite.
La théorie hémisphérique trouve tout son intérêt lorsque cette logique bio-mécanique est déjouée. Lorsqu'un geste effectué ne semble pas logique, alors que l'attitude mentale est réfléchie, le corps bien calme. C'est plus souvent le cas qu'on ne le croit.
...
Autre chose ?

Re: Logique hémisphérique et synergologie

MessagePublié: Lun 28/Mars/2016 10:07
par aysimunt
Merci pour la partage des informations !

____________________
etui galaxy s7 coque galaxy s7

Re: Logique hémisphérique et synergologie

MessagePublié: Sam 24/Sep/2016 8:26
par agape
Bonjour ,

En fiat en liant tout le contenu de ce post, en filigrane, on l'impression que vous êtes un peu critique avec les théories sur l'hémisphéricité, mais sans le dire vraiment, est-ce vraiment le cas et si c'est le cas pourquoi ?
j'ai bien conscience qu'il n'est sans doute de faire une réponse simple et courte à ce type de question, mais ce serait bien...si vous trouviez le temps.

Re: Logique hémisphérique et synergologie

MessagePublié: Ven 22/Déc/2017 23:30
par synergologue
...
Oui les raisonnements à partir de l'hémisphéricité ne sont pas les plus simples à exposer parce qu'on tombe très facilement dans des dichotomies sans nuances (Analytique/synthétique) par exemple, un mot étant souvent sensé rendre compte d'un comportement complexe.
On évitera de dire qu'une personne est "cerveau gauche" par exemple, parce que ces deux mots employés ensemble renvoient davantage au jugement de valeur qu'à la description objective, et aussi parce que les processus bottom-up sont décrits comme des processus top-down avec ce type de formulation.
Le plus souvent des mots concrets embodiedsont plus précis, moins psychologisants, mais tous les écueils ne sont pas évités pour autant.